Le guide complet pour organiser ta semaine

Chaque semaine, c’est la même rengaine

Tu vas à l’université suivre tes cours, tu dois préparer tes TD, apprendre ce que tu as vu en cours…

Le pire c’est que tu n’es pas trop flexible puisque c’est ton emploi du temps “scolaire” qui régit tes journées. 

Bien souvent, une fois la semaine finie, tu te rends compte que tu n’as pas eu le temps de faire tout ce que tu aurais aimé

Pas eu le temps de faire un TD de maths, de passer un peu de temps avec ta famille, ou de commencer à préparer tes lettres de motivation pour la sélection des masters !

Tu reportes donc tout à la semaine suivante et une fois que celle-là se termine, tu n’as toujours pas eu le temps de vraiment faire tout ce qui était nécessaire. 

Pour pallier à ce problème, il existe une solution : 

L’organisation

C’est quelque chose qui te prendra à peine trente minutes par semaine !

Mais grâce à elle, tu vas pouvoir gagner énormément de temps et enfin pouvoir réussir à faire tout ce que tu avais prévu.

Avant de te donner les meilleures méthodes pour organiser ta semaine, il faut que je te parle de quelque chose. 

Si les conseils que tu peux trouver sur ce blog ou sur Instagram ne sont pas suffisants à tes yeux, je te conseille de cliquer sur le bouton en-dessous. 

Cela te permettra de recevoir 5 conseils exclusifs contre la procrastination et chaque dimanche ta dose de motivation pour commencer la semaine reboosté. 

Pourquoi organiser ta semaine ?

Tu dois te dire que c’est bien beau d’organiser sa semaine, mais à quoi ça sert réellement ?

En prenant un peu de temps le dimanche soir ou le lundi matin pour t’organiser, cela te permettra de mettre à plat toutes les tâches que tu dois absolument faire. 

Évidemment, tu peux choisir un autre moment de la semaine, mais je trouve que le dimanche soir c’est vraiment le moment parfait. 

Comme ça, tu vas te coucher serein et tu es déjà motivé pour ta semaine. 

C’est aussi une tâche en moins à faire dans la semaine, cela dit !

De cette façon, tu auras un aperçu global de ta semaine et de son déroulement. 

Puis, l’atout majeur de faire ça, c’est que tu vas pouvoir optimiser ton temps en sachant exactement quelle durée allouer à chaque tâche. 

Malheureusement, il se peut aussi que parfois tu ne te tiennes pas à ce que tu avais prévu en raison d’imprévus. 

Ça arrive, et ce n’est absolument pas grave !

Il te suffit de repousser les tâches prévues à un autre moment de la semaine, peu importe la méthode que tu utilises. 

En aucun cas, tu ne dois culpabiliser

En adoptant un système d’organisation, tu accompliras déjà beaucoup plus de choses qu’auparavant et tu auras le sentiment d’être plus productif, ce qui doit te rendre fier !

Quels en sont les bénéfices ?

Bien s’organiser a aussi son lot de bénéfices !

J’en ai dénombré 3 qui vont à coup sûr te motiver à mettre en place une des méthodes que je vais te présenter !

     1. Réduire ton stress

T’organiser va te permettre de libérer un poids de tes épaules : 

Celui d’avoir peur d’oublier quelque chose. 

En trouvant le système d’organisation qui te correspond, tu sauras toujours tous les événements importants qui peuvent composer ta semaine et ce que tu dois absolument faire. 

Et surtout, cela n’aura plus à être tout stocké dans ta tête !

     2. Mieux utiliser ton énergie

Comme toute personne sur cette terre, il y a forcément des moments où tu es moins énergique/productif que d’autres. 

T’organiser va te permettre d’effectuer les tâches les plus difficiles ou les plus importantes aux moments où tu as le plus d’énergie. 

Par exemple, j’ai pris l’habitude de faire les choses les plus importantes au début de ma journée

De cette façon, je suis en pleine forme au moment où je m’en occupe et je suis donc plus productif !

Lire aussi : Comment te motiver à travailler quand tu n’as aucune motiv’ ? 

     3. Atteindre tes objectifs plus rapidement

En adoptant le système d’organisation qui te convient le plus, tu pourras atteindre plus rapidement les objectifs que tu t’es donnés. 

Par exemple, si tu t’es fixé de finir de ficher ton cours avant la fin du mois, alors tu pourras allouer chaque semaine du temps à cet objectif. 

Tu pourras alors suivre ta progression et être sûr d’avancer chaque semaine. 

Les 3 règles à suivre

Même si les bénéfices que je t’ai cité te paraissent tellement super que tu veux te lancer tout de suite, il faut que je te parle de 3 règles que tu dois absolument respecter

     Rester flexible

Si ton organisation est trop millimétrée, comment vas-tu faire quand tu vas te retrouver face à un imprévu ?

Tu vas surement te sentir submergé et ne plus savoir quoi faire. 

La même chose arrivera si une tâche te prend une heure de plus que prévu, mais que tu avais déjà prévu ce temps-là pour une autre tâche. 

Pense à toujours garder un peu de temps avant d’enchaîner deux tâches, ou de te laisser une heure en fin de journée pour rattraper le retard des choses que tu n’as pas pu faire. 

Lire aussi : Les 8 lois de la productivité

     Faire passer le repos après le travail

Vouloir se reposer en regardant Netflix avant de te mettre à travailler, c’est humain. 

Mais ce n’est pas bon pour toi parce que cela va augmenter tes chances de procrastiner

Le meilleur moyen d’éviter de remettre au lendemain est donc de toujours faire passer le repos après le travail

Un peu comme une récompense à laquelle tu auras accès quand tu auras fini tout ce que tu avais prévu. 

     Ne jamais négliger son temps libre

Même si tu dois placer ton temps de repos après le temps de travail, ce ne sont pas des moments à négliger. 

Tout comme le fait de prendre des pauses. 

Cela permet à ton cerveau de se couper du travail et de pouvoir ensuite repartir sur de bonnes bases en étant toujours autant productif. 

C’est aussi une façon pour toi de faire des choses que tu aimes et de pouvoir te changer les idées, te remotiver…

Maintenant que tu es convaincu que s’organiser ne peut que t’apporter du bien, je vais te livrer les meilleures méthodes pour le faire. 

La matrice d’Eisenhower

“ J’ai deux types de problèmes : des problèmes urgents et des problèmes importants. Les problèmes urgents ne sont pas importants et les problèmes importants ne sont jamais urgents. 

Cette phrase dite par le président américain Eisenhower en 1954 a permis de conceptualiser l’idée sur laquelle repose cette matrice.

Infographie représentant la matrice d'organisation Eisenhower

En gros, grâce à cette matrice, tu vas pouvoir prioriser tes tâches de la semaine en fonction de leur importance et de leur urgence. 

Par exemple, celles qui se trouvent dans le quadrant en haut à droite (importantes et urgentes) sont celles que tu devras faire en premier dans ta semaine. 

Une fois ces tâches finies, tu auras déjà fait le principal et tu te sentiras un peu soulagé

Tu pourras donc passer aux tâches qui sont urgentes mais pas importantes (quadrant en haut à gauche). 

Celles-ci sont à planifier rapidement, donc dès que tu trouves un moment dans ta semaine. 

Tu te rends sûrement déjà compte qu’une fois que tu auras fini toutes ces tâches, tu auras déjà été super productif

Mais tu peux aller encore plus loin en listant les tâches qui sont importantes et pas urgentes. 

Ce sont celles que tu peux planifier pour plus tard, donc pour les semaines suivantes. 

Comme ça, le dimanche suivant quand tu planifies ta semaine avec une des méthodes qu’on va voir par la suite, tu auras déjà une idée des tâches que tu auras à faire. 

Concernant les tâches qui ne sont pas urgentes et pas importantes, il faut que tu les analyses pour voir si elles sont vraiment utiles

Si c’est le cas, tu peux les planifier pour quand tu auras un petit moment de libre. 

Et si ce n’est pas le cas, alors tu peux simplement les mettre de côté et y revenir plus tard pour voir si leur statut n’a pas évolué. 

Les To Do Lists

Cette deuxième méthode est celle que je préfère. 

C’est de faire des To Do Lists, aussi appelées des listes de tâches ou de choses à faire. 

Chaque dimanche, quand j’organise ma semaine, je répartis les tâches que je dois faire chaque jour en notant à côté combien de temps je veux y accorder

C’est souvent des trucs évidents, comme faire une fiche de révision, un TD ou simplement une séance de sport. 

Lire aussi : Le guide complet des méthodes de révisions

Mais comme c’est noté noir sur blanc, tu auras moins tendance à procrastiner et tu sais déjà exactement le temps que tu vas y passer. 

En plus, à chaque fois que tu finis une tâche, tu auras la satisfaction de pouvoir la barrer et donc voir ta liste de choses à faire diminuer. 

Il faut cependant faire attention à ne pas tomber dans un piège majeur qui pourra avoir l’effet inverse et te rendre moins productif : 

Se surestimer et faire des listes à rallonge

Jauge d'énergie correspondant à une To Do List très longue

Si quand tu te lèves, tu vois que tu as 10 choses à faire aujourd’hui, c’est normal que tu n’aies pas envie de t’y mettre parce que tu auras l’impression que tu ne pourras jamais tout faire. 

C’est pour cela que je te conseille de te limiter à 3 ou 5 tâches majeures par jour. 

Cela te permettra d’avoir une vision plus claire et de ne pas te démotiver dès le réveil. 

Et si noter 3 tâches ne te paraît pas assez, tu peux décomposer certaines tâches en sous-tâches. 

Par exemple, si tu dois faire faire des fiches de révisions et des exercices en maths, alors tu peux prendre comme tâche de “Travailler les maths” et en sous-tâches “faire des fiches de révisions” et “faire des exercices”. 

De cette façon, tu ne te sentiras pas limité à 3 ou 5 tâches. 

Évidemment, en planifiant ta semaine, prend en compte les cours que tu as chaque jour pour ne pas faire des listes que tu ne pourras pas finir à cause de ton manque de temps. 

Le Time Blocking

Même si je ne suis pas fan de cette méthode, je me dois de t’en parler parce qu’elle peut peut-être te correspondre.

Le Time Blocking, c’est simplement le fait de se bloquer des plages horaires pour travailler. 

Donc si tu as cours de 8h à 12h, tu bloques ce créneau-là sur ton agenda parce que tu sais que tu ne vas rien faire pendant ce temps-là, à part écouter le cours bien sûr. 

Et bien, cela fonctionne de la même manière pour toutes les tâches que tu as à faire chaque jour. 

Imaginons que chaque matin, je veuille accorder 1h30 à ma routine matinale, alors je le note. 

Si je dois réviser un examen pendant 2 heures, je bloque ces deux heures pour être sûr de ne pas les procrastiner. 

Mais si cette méthode peut être bien pratique au début, quand tu veux acquérir de la discipline, elle peut se révéler très contraignante sur le long terme.

Comme on l’a vu dans les 3 règles à respecter, une organisation doit toujours rester flexible

Ici, c’est un peu plus compliqué à tenir puisque tu as déjà bloqué la plupart des heures de ta journée. 

Donc si une tâche te prend plus de temps que prévu ou que tu as un imprévu, alors il devient très compliqué de repousser une tâche sans modifier tout ce que tu as déjà prévu. 

Je te conseille donc cette méthode, seulement pour commencer à t’organiser ou si tu sais que tu as très peu d’imprévus au quotidien (mais c’est assez rare quand même). 

Utiliser Notion

On arrive au dernier point de cet article et ce n’est pas des moindres. 

On a donc vu ensemble 3 méthodes d’organisation, mais il reste un sujet important à aborder : 

Le support que tu utilises. 

Si tu adores écrire, tu peux utiliser un agenda, ou un carnet pour tenir tes listes de tâches. 

Mais si tu te sens plus à l’aise sur ordinateur, alors j’ai l’application/logiciel parfait pour toi : 

Notion.

J’en ai déjà parlé brièvement dans mon guide des meilleures applications pour étudiants mais je ne peux pas m’empêcher de t’en reparler maintenant !

Notion, c’est un logiciel qui te permet de faire un peu tout ce que tu veux, mais surtout de t’organiser de la meilleure manière possible

Tu peux l’utiliser que tu aies mis en place du time blocking ou des To Do Lists, c’est super pratique !

Il te suffit simplement de créer des pages ou un calendrier et de le compléter avec les éléments que tu souhaites. 

Bien sûr, tu peux aussi te servir du logiciel pour tout un tas d’autres choses comme prendre tes notes, suivre tes habitudes ou ton budget

Les possibilités sont infinies et tu peux tout personnaliser pour que tes pages te correspondent à 100%. 

Le seul petit bémol, c’est que la prise en main peut sembler un peu difficile au départ.

Mais une fois que tu auras compris le système de pages que tu peux imbriquer et les principaux éléments que tu peux utiliser, tu seras déjà beaucoup plus à l’aise. 

Ce que tu dois garder en tête

Les trois principales méthodes que je t’ai présenté ne sont pas forcément à suivre telles qu’elles

Si tu aimes te fixer des plages horaires précises de travail, mais que tu aimes aussi suivre une liste de tâches, alors rien ne t’empêche de combiner les deux

Il faut vraiment que le système d’organisation que tu utilises te corresponde et corresponde à tes besoins. 

Si tu as cours uniquement le matin, tu n’auras surement pas le même système qu’une personne qui a cours de 8h à 18h. 

C’est pour cela que tu dois adapter chacune des méthodes présentées à ton cas. 

Bien sûr, ton système d’organisation doit aussi tenir compte des 3 règles que l’on a vu plus haut et que je te remet juste ici : 

  • Rester flexible
  • Faire passer le repos après le travail
  • Ne jamais négliger le temps libre

C’est seulement en suivant ces règles que tu pourras être extrêmement productif

Parce qu’on l’oublie souvent mais le repos et le temps libre sont des enjeux majeurs pour bien travailler. 

Tu ne peux pas enchaîner 8 heures de travail sans aucune pause, sans quoi tu ne seras vraiment plus efficace au bout de quelques heures à peine. 

Et le point le plus important à mon avis : 

Ne culpabilise pas si tout ne se passe pas comme prévu. 

Les imprévus ça arrive tout le temps, et il faut apprendre à les gérer et à les intégrer dans sa semaine. 

Donc si tu ne peux pas finir ta liste de tâches un jour, reporte ce que tu n’as pas pu faire le lendemain ou le surlendemain. 

Regarder aussi : Comment arrêter d’être fatigué tout le temps ?

Et maintenant ?

S’organiser, c’est vraiment un super moyen d’être et de rester productif sur le long terme, mais ça peut aussi être un piège

Celui de procrastiner de façon déguisée les vraies choses que tu as à faire. 

S’organiser, c’est parfois se donner l’impression que l’on travaille pour ses objectifs, alors qu’on veut juste éviter le vrai travail à faire. 

Si tu te trouves dans ce cas-là, ne t’inquiète pas, j’ai une solution pour toi !

En cliquant sur le bouton qui se trouve plus bas, tu auras accès à 5 conseils pendant 5 jours pour enfin dire adieu à la procrastination (qu’elle soit déguisée ou pas) et mieux profiter de ton temps libre.

Donc si tu veux reprendre tes études en main au service de ta réussite, c’est la solution qu’il te faut !

Rejoins la newsletter !🚀

✅ 5 Conseils pour en finir avec la procrastination

✅ Des astuces pour devenir encore plus productif

✅ Des citations inspirantes pour te motiver

✅ Des méthodes pour mieux étudier

✅ Aucun spam seulement de bons conseils d'étudiant à étudiants (+2000 inscrits)

Merci pour ta confiance et à tout de suite pour ton premier conseil !