Mon système de prise de notes pour mes lectures

Comme j’ai pris l’habitude de parler de mes lectures, que ce soit ici, ou sur Instagram ou dans le podcast, je reçois de plus en plus une question en particulier :

“Robin, comment est-ce que tu fais pour prendre des notes et pour retenir tout ce que tu lis ?”

J’en ai déjà fait une vidéo sur Instagram, mais une minute pour tout expliquer, c’est un peu court.

Alors je vais t’en faire un article bien détaillé pour que tu puisses toi aussi appliquer cette méthode dans ton quotidien.

Mais avant ça, retournons un peu en arrière.

La lecture et moi

Si tu as déjà écouté certains de mes podcasts, tu sais que la lecture et moi, on n’est pas trop copain. 

Et ça peut s’expliquer par deux mots tous simples : 

Lecture Obligatoire.

Savoir qu’au collège et au lycée j’allais devoir me forcer à lire des livres qui ne m’intéressaient pas m’a totalement dégoûté de la lecture en général. 

Alors à chaque nouveau livre à lire, j’avais 2 options :

Soit je me forçais à le lire au risque que je sois encore plus dégoûté par la lecture après.

Soit je ne le lisais pas et me contentait de résumés trouvés sur Internet.

Et souvent, je m’en tenais à cette deuxième option qui nécessite quand même beaucoup moins de travail (mais qui rapporte aussi de moins bonnes notes souvent). 

Puis une fois le bac de français en poche, je me suis senti assez soulagé de ne plus avoir toutes ces lectures obligatoires.

C’est d’ailleurs de cette façon que j’ai recommencé à m’intéresser aux livres mais d’un tout autre genre de ceux qu’on peut lire au lycée : 

Les livres de développement personnel. 

C’est avec le premier que j’ai acheté que j’ai eu une sorte de déclic. 

En fait, la lecture quand on choisit ce qu’on veut lire, c’est pas si nul que ça.

C’est même plutôt cool !

Alors j’ai commencé à acheter de plus en plus de livres (et la liste de ceux que je veux acheter est encore longue). 

D’ailleurs, au moment où je t’écris cet article, je dois avoir une dizaine de livres qui n’attendent que d’être lus, posés sur mon étagère. 

Mais en lisant de plus en plus, je me suis également confronté à un problème :

Comment réussir à retenir tout ce que je lis ?

Parce que dans les livres de dév perso, il y a souvent énormément de concepts et de notions hyper importants. 

Forcément, curieux et avide de connaissances comme je suis, j’ai envie de tout retenir, de tout avoir à portée de main. 

Alors j’ai dû créer un système de prise de notes complet dédié à mes lectures. 

Et je vais te le présenter en détail pour que tu puisses toi aussi t’en servir.

L’avantage de la prise de notes

Comme tu as déjà peut-être pu t’en rendre compte, à force de consommer beaucoup de contenus, on finit par oublier tout ce qu’on a pu voir, entendre ou lire. 

La seule façon de ne plus oublier toutes ces choses importantes, c’est de les prendre en note. 

Sauf que forcément, ça va te prendre pas mal de temps

Ce temps que tu vas perdre au départ, pour trouver ton système de prise de notes, reprendre chacun des livres que tu as lu, tu vas le gagner sur le long terme.

Comment ?

En n’ayant plus à fouiller dans tous tes livres pour retrouver un concept bien précis puisque tout sera noté dans ta base données ou dans ton second cerveau (j’y reviendrai plus tard). 

Mais au lieu de simplement renoter chaque concept comme il est expliqué dans le livre, il faut voir plus loin en essayant de les décortiquer

Cela va ensuite te permettre de faire des liens entre des concepts de différents livres qui se recoupent entre eux et faire émerger de nouvelles idées chez toi

C’est comme ça qu’en tant que créateur de contenu, j’arrive à trouver mes idées pour le podcast mais aussi pour Instagram. 

Sans tout ce travail en amont, je peux t’assurer que les conseils que je te propose seraient totalement différents et beaucoup moins qualitatifs !

Lire aussi : 6 livres à lire en tant qu’étudiant !

Étape 1 : Être actif

La base pour réussir à prendre des notes efficacement, c’est d’être actif pendant que tu lis un livre ou consomme tout autre type de contenu. 

Si tu regardes une vidéo ou que tu écoutes un podcast, tu peux prendre des notes directement pendant que tu le fais. 

Mais quand tu lis un livre, c’est plus compliqué parce que ça implique de t’interrompre dans ta lecture à chaque fois que tu veux noter quelque chose. 

Alors je n’ai pas encore trouvé de solution pour prendre des notes sans m’interrompre (et je n’en trouverais sûrement jamais).

Mais j’utilise un stylo ou un crayon de papier pour m’aider dans ma lecture. 

Je m’en sers comme d’un repère qui va m’aider à ne pas perdre ma ligne mais qui va aussi me permettre de lire plus vite

Donc au final, le temps que je vais perdre à prendre des notes, je l’aurais gagné en lisant un peu plus vite que d’habitude.

Etape 2 : Avoir de quoi noter près de toi

Pour cette étape, j’utilise principalement mon téléphone. 

Je sais que pour certains, avoir leur téléphone près d’eux pendant qu’ils lisent va plus être une distraction qu’un encouragement à la lecture. 

Pourtant, tu dois voir ton téléphone uniquement comme un outil à ce moment-là. 

A chaque fois que tu vas croiser un concept qui te semble important, il va déjà falloir le comprendre

Dans mon cas, j’ai souvent tendance à prendre une petite pause dans ma lecture pour être sûr de tout assimiler et de bien comprendre de quoi parle l’auteur. 

Ensuite, je prends mon téléphone et j’ouvre l’application Notion, là ou je prends toutes mes notes et que j’organise tout ce que j’ai à faire. 

J’ai donc une page dédiée à mes lectures où je regroupe toutes les notes que j’ai pu prendre sur chacun de mes livres. 

Donc si je croise un concept important, je vais le décrire en quelques mots ou quelques phrases, juste histoire de le garder en tête et de ne pas oublier que je l’ai croisé. 

Pour m’aider, je note aussi la page du livre où je l’ai croisé, au cas où j’en aurais besoin dans les étapes suivantes de la prise de note.

Si ça te dérange de faire ça sur ton téléphone, tu peux aussi très bien dédier un carnet à toutes tes lectures avec une ou deux pages par livre pour prendre tes notes rapides. 

Et une fois que j’ai noté mon concept, je retourne tranquillement à ma lecture jusqu’à croiser le prochain concept intéressant et je répète à nouveau cette étape. 

Bien sûr, prendre des notes sur tous les concepts d’un livre serait beaucoup trop long, beaucoup trop épuisant. 

C’est pour ça que je sélectionne uniquement ceux que je trouve importants. 

Ceux que je trouve bof ou pas intéressants, ça ne sert à rien que je les note puisque j’aurais très peu de chance de retourner les voir par la suite s’ils n’ont pas capté mon attention dès le départ. 

Etape 3 : Passer en revue tous les concepts

Une fois que tu as fini ta lecture, tu vas te retrouver avec une page de concepts plus ou moins remplie. 

Pour certains livres tu en auras peut-être 5 et pour d’autres tu en auras peut-être 50. 

C’est donc à ce moment-là que tu vas faire un peu de tri. 

Tu vas reprendre un à un chaque concept et éliminer ceux que tu ne trouves plus très intéressants. 

Parce que ça arrive parfois, pendant ta lecture, de trouver quelque chose de génial, mais après coup, de se rendre compte que ce n’est pas si ouf que ça voire que ça n’a plus aucun intérêt. 

Alors n’hésite pas à enlever tout ce qui est devenu inutile ou inintéressant. 

Une fois ce second tri effectué (le premier se passe pendant ta lecture), je vais ouvrir le logiciel où se trouve mon second cerveau : Obsidian

C’est un logiciel qui va te permettre de stocker tous les concepts, les notions que tu as pu croiser au quotidien. 

Mais toute la puissance de ce logiciel va se révéler quand tu vas commencer à faire des liens entre tes concepts. 

C’est quelque chose que tu ne peux pas faire sur Notion et c’est pour cette raison que je me tourne vers Obsidian pour cette étape. 

Je vais donc créer une note permanente pour chaque concept qu’il me reste sur ma page Notion en essayant de le décrire avec mes propres mots, en mettant des exemples…

Il faut que cette note vienne de toi, et que ce ne soit pas seulement du recopiage de ce qu’il y a marqué sur ton livre, sinon tu auras beaucoup plus de mal à l’assimiler. 

Une fois que tu as créé une note pour chacun de tes concepts, tu peux passer à la dernière étape.

Etape 4 : Faire des liens

Comme je le disais plus haut, la puissance d’Obsidian se trouve dans les liens que tu vas pouvoir faire entre chacune de tes notes. 

C’est vraiment ce qui va te permettre de créer un réseau de connaissances qui va par la suite, en grandissant, devenir ton second cerveau. 

Alors à chaque fois que tu vois un lien entre deux concepts, deux notions ou deux livres, n’hésite pas à créer un lien entre les deux. 

Cela va ensuite te permettre de faire émerger de nouvelles idées et de voir les choses sous des angles différents et plus complets. 

Conclusion

Ce système de prise de notes peut servir pour tes livres, mais aussi pour tes cours.

A toi de voir comment tu veux l’adapter à tes besoins et pour qu’il te corresponde au mieux. 

Pour t’aider, tu peux aller écouter mon podcast sur la méthode Zettelkasten pour prendre des notes. 

C’est cette méthode que j’utilise sur Obsidian pour un résultat encore plus efficace. 

Si tu veux recevoir encore plus de bons conseils, tu peux cliquer sur le bouton en-dessous qui te permettra de t’abonner à la newsletter

Comme ça, tu recevras toi aussi ta dose de motivation tous les dimanches !

Rejoins la newsletter !🚀

✅ 5 Conseils pour en finir avec la procrastination

✅ Des astuces pour devenir encore plus productif

✅ Des citations inspirantes pour te motiver

✅ Des méthodes pour être plus efficace

✅ Aucun spam seulement de bons conseils ! (+4500 inscrits)

Merci pour ta confiance et à tout de suite pour ton premier conseil !