Le guide complet des meilleures et des pires méthodes de révisions

Est-ce que tu te rends compte qu’on ne nous a jamais vraiment appris à apprendre ?

C’est pourtant une chose essentielle vu toutes les connaissances qu’on nous demande d’assimiler en cours, de la primaire jusqu’au études supérieures !

Mais personne ne nous a jamais expliqué comment faire.

Alors on suit des méthodes basiques, ce que tout le monde nous a dit de faire.

Pourtant, ce n’est pas forcément ce qui fonctionne le mieux. Et tu t’en es sûrement rendu compte !

C’est pour cette raison qu’aujourd’hui, je veux partager avec toi les meilleures, mais aussi et les pires méthodes pour apprendre et réviser.

Si tu penses aimer les conseils qui vont suivre, tu peux aussi t’inscrire à ma newsletter où j’envoie chaque dimanche de bonnes ondes.

Il te suffit de cliquer sur le bouton juste en-dessous !

La relecture

On commence avec ce que font 90% des étudiants au moins au début : la relecture.

C’est un peu la méthode par défaut quand on doit connaître quelque chose par coeur ou que l’on doit apprendre des notions et des concepts.

A chaque fois qu’il faut réviser un exam, on ouvre notre cours et on relit 1, 2 voire 3 fois en espérant avoir retenu un maximum de choses.

Et pourtant, par rapport à d’autres méthodes d’apprentissage, la relecture est un des pires moyens de retenir un grand nombre d’informations.

Ça marche quand tu dois connaitre au maximum une ou deux pages, mais au-dessus ça commence à être vraiment compliqué.

Bien souvent, on préfère relire son cours parce que c’est « facile » et que ça ne demande pas trop d’efforts.

Ça nous donne l’impression d’apprendre et on se sent rassuré parce qu’on a l’impression d’avoir travaillé.

Alors que quand on arrive devant le sujet le jour de l’exam, c’est souvent la panique. 

On ne se souvient plus de rien et on essaie juste de limiter la casse.

Et c’est pour cela que ça en fait une méthode presque dangereuse. Tu crois que tu es prêt, alors que ce n’est pas du tout le cas !

Et on le voit bien avec la pyramide, tu ne retiens que 5% de ce que tu relis.

Même si j’ai un avis assez négatif sur cette méthode, je ne dis pas qu’elle est à bannir.

Ca peut marcher sur le court terme, avec des quantités de cours assez faibles, mais ce n’est absolument pas fait pour le long terme !

C’est un peu une méthode à double tranchant : soit ça passe, soit ça casse.

C’est pour cela que je te déconseille cette méthode, parce que tu risques de perdre plus de temps qu’autre chose.

Surligner son cours

Cette deuxième méthode est un peu complémentaire à celle de la relecture. 

La première fois que tu vas reprendre ton cours, tu vas avoir tendance à surligner tous les éléments importants pour les mettre en avant et savoir exactement quoi retenir.

C’est aussi quelque chose que tu peux faire en amphi quand le prof distribue un polycopié et que son cours est basé dessus.

Crois-moi, je parle en connaissance de cause puisque c’est ce que je faisais la plupart du temps.

Sauf que dans ce cas-là, tu n’écoutes que d’une oreille et tu perds la majorité des informations importantes.

Comme à l’image de la relecture, ce n’est donc pas une méthode très efficace.

Je crois même que c’est parfois même encore moins efficace parce qu’en surlignant, on finit bien souvent par ne plus lire et seulement survoler les éléments importants.

Mais rien ne t’empêche de garder cette méthode en la combinant avec d’autres que l’on va voir par la suite !

Prendre des notes / Faire des fiches

Même si je sens que ça va lancer un débat, il faut que je le dise : selon moi, prendre des notes est souvent une mauvaise idée.

Et je dis bien « souvent » parce que si tu prends des notes correctement il n’y a aucun problème.

Mais la plupart des gens ne savent pas réellement comment faire.

Soit ils écrivent absolument tout ce que dit le prof.

Soit ils essayent d’écrire seulement les notions importantes mais ils finissent par se déconcentrer et n’écrire quelques mots de temps en temps.

C’est en le faisant aussi que je me suis rendu compte que cette méthode n’était pas dingue.

En voulant tout écrire, je finissais souvent par me perdre et ne plus rien comprendre parce que le prof parlait trop vite.

Et le soir, je passais plusieurs heures à essayer de déchiffrer tout ce qui avait été expliqué clairement pendant la journée mais que je n’avais pas su écouter.

Si tu veux réussir à prendre des notes correctement, je te conseille par exemple d’utiliser la méthode Cornell.

Une autre méthode assez similaire à la prise de notes, c’est le fait de faire des fiches de révision.

Je sais que j’ai beaucoup d’amis qui adorent et ne jugent que pas leurs fiches, mais pour moi c’est complètement inutile.

De 1, même si je fais des fiches, je ne les relis que très peu, voire jamais. Donc c’est une perte de temps incroyable.

Et de 2, il faut réussir à suffisamment synthétiser pour que ta fiche ne soit pas juste le copié-collé de ton cours.

Donc ça fait beaucoup de conditions à réunir pour quelque chose qui ne vas potentiellement pas beaucoup t’aider.

C’est pour cela qu’on va maintenant passer aux meilleures méthodes !

La mémoire active

Avant de passer aux méthodes à appliquer pour mieux retenir, j’aimerais te parler d’un concept hyper intéressant : l’Active Recall ou mémoire active en français.

Pour aller droit au but, c’est un principe qui te permet de faire plus que d’emmagasiner des informations. Il va te permettre de jouer avec ta mémoire pour utiliser et tester ce que tu as vraiment retenu.

La mémoire, c’est comme un muscle qu’il faut travailler. 

C’est en t’exerçant que tu vas l’améliorer et donc augmenter la quantité d’informations que tu peux stocker.

Le meilleur moyen est donc de se tester pour mieux retenir.

Les FlashCards

Et quoi de mieux comme méthode pour tester ta mémoire et retenir l’information sur le long terme que les flashcards.

Cette méthode est très simple à appliquer.

Il te suffit de prendre des cartes ou des morceaux de papier. 

D’un côté, tu vas noter une notion, le nom d’un théorème, une formule… Et de l’autre côté, tu vas mettre la définition, le théorème complet, les explications de la formule…

Une fois que tu as créé toutes les cartes que tu voulais, tu vas pouvoir les utiliser pour réviser.

Il te suffit de prendre ton paquet de cartes et de chercher la réponse qui se trouve de l’autre côté de la carte que tu as en face de toi.

Si tu tombes par exemple sur « Capitale de la Suède« , alors il faut que tu répondes « Stockholm« .

L’avantage, c’est que tu peux utiliser les cartes dans les deux sens pour vraiment te challenger.

A partir d’une définition entière, tu peux retrouver le mot ou la notion qui correspond. Et inversement.

Tu ne vas pas seulement emmagasiner de l’information, tu vas vraiment faire l’action d’aller chercher dans ta mémoire ce qui correspond.

Comme je te le disais au début, tu peux faire tes cartes sur papier, mais il existe aussi beaucoup de sites et d’applications pour les faire en ligne.

Je te conseille notamment Quizlet qui a une version gratuite vraiment très complète et avec plusieurs mini-jeux pour tester se connaissances.

Les Mindmap

J’ai découvert cette méthode récemment, mais elle m’aide beaucoup pour réussir à organiser mes idées.

L’idée est de prendre une page blanche et d’écrire au centre une notion de ton cours. Autour de cette notion, tu vas noter toutes les informations qui s’y rattachent de près ou de loin et tu vas essayer de les relier entre elles.

Evidemment, il faut faire tout cela sans avoir ton cours sous les yeux, sinon ça serait beaucoup trop simple.

Le but est vraiment de voir ce que tu as réussi à retenir, sans tricher.

Et s’il y a des trous à certais endroits, ce n’est pas grave. Une fois ta mindmap terminée, tu peux reprendre ton cours pour voir si tout est juste et surtout voir sur quelles notions tu as des lacunes.

Tu pourras donc rapidement te rendre compte des points que tu dois vraiment retravailler ou améliorer.

C’est aussi une façon de simplifier ton cours en utilsant tes propres mots et en réorganisant les idées de façon à ce que tu retiennes plus facilement.

Enseigner aux autres

On arrive à la dernière méthode de ce guide et c’est selon moi l’une des plus efficaces en termes de rétention d’informations sur le long terme.

Enseigner ce que l’on connaît aux autres est une manière simple et agréable pour retenir un cours.

D’un côté, tu vas potentiellement aidé un.e ami.e à comprendre son cours en l’expliquant à ta manière, mais sans t’en rendre compte tu vas aussi apprendre super rapidement.

La personne en face de toi pourra aussi te poser des questions, te demander de reformuler ou d’illustrer tes propos et c’est encore plus challengeant. Ca va vraiment te pousser à réfléchir encore plus et à vraiment décortiquer tes connaissances.

Pour mettre cette technique en pratique, je te conseille d’utiliser la méthode Feynman.

C’est une méthode en 4 étapes qui va te permettre d’apprendre suffisamment ton cours pour pouvoir l’enseigner.

Conclusion

Tu connais désormais les méthodes à utiliser et celles à éviter pendant tes révisions.

Si tu veux plus de conseils sur l’apprentissage, tu peux aller jeter un coup d’oeil aux articles déjà sortis à ce sujet.

Et si tu veux simplement aller encore plus loin en général, je te conseille de t’inscrire à ma newsletter.

Chaque dimanche, je t’envoie une bonne dose de motivation pour bien commencer la semaine.

C’est rempli de bons conseils et surtout c’est totalement gratuit !

Pour t’inscrire, il te suffit de cliquer sur le lien juste en-dessous.

Ma newsletter inspirante !

✅ 5 Conseils pour supprimer la procrastination

✅ Des astuces pour atteindre tes objectifs

✅ Des citations inspirantes pour te motiver

✅ Des méthodes concrètes pour t'organiser

✅ Une bonne dose de positivité !

✅ Aucun spam que de bons conseils (+11000 inscrits)

Merci pour ta confiance, tu devrais recevoir une confirmation d'ici 1 minute !