Devenir plus fort mentalement : 13 habitudes à adopter !

On a tous déjà entendu la phrase suivante dans des moments difficiles :

“Tu dois rester fort.e

Elle paraît totalement bateau mais pourtant, être fort mentalement peut vraiment aider à traverser la majorité des situations dans la vie

Evidemment, nous ne sommes pas tous au même niveau de force mentale, mais elle peut se travailler et se cultiver. 

Dans cet article, tu vas découvrir 13 conseils pour t’aider à devenir plus fort mentalement. 

Peut-être que tu en connais déjà certains ou que tu les mets déjà en place.

Mais c’est aussi l’occasion d’en découvrir de nouveaux qui pourront t’aider à développer ta force mentale !

#1 Pratiquer la gratitude au quotidien

Avant de se demander comment pratiquer la gratitude, il faut déjà la définir. 

La gratitude, c’est un sentiment de reconnaissance face à quelque chose que l’on a vécu ou pour une personne de notre entourage.

Pratiquer la gratitude, c’est donc l’action de prendre conscience de toutes les petites choses qui nous ont rendu heureux dans une journée.

On dit donc merci à ce rayon de soleil qui est apparu au milieu de la pluie, merci à cette nouvelle opportunité au travail, merci à soi-même d’être la personne que l’on est…

Et pour bien prendre conscience de tout cela, on peut instaurer une habitude quotidienne qui consiste à écrire 3 choses pour lesquelles on est reconnaissant chaque jour. 

Le mieux est de le faire le soir avant d’aller se coucher et cela permet de faire un petit bilan de sa journée en ne voyant que des côtés positifs. 

En plus de nous faire prendre conscience de tous les petits moments importants de notre journée, pratiquer la gratitude a de nombreux bienfaits

Au fur et à mesure de la pratique, tu vas te rendre compte que tu es plus heureux et que tu as augmenté ta positivité puisque tu ne te concentres plus sur les aspects négatifs. 

C’est aussi une façon d’augmenter son estime de soi et de devenir plus optimiste. 

Mais en plus des bénéfices sur ta santé mentale, il y en a sur ta santé physique. 

En pratiquant la gratitude le soir, tu vas pouvoir améliorer la qualité de ton sommeil, mais aussi réduire ton stress parce que tu te sentiras plus apaisé.

Pour faire un petit bilan, pratiquer la gratitude va apporter beaucoup de choses dans ta vie, mais pour que cela fonctionne, il faut arrêter de se comparer aux autres et seulement se comparer à soi-même. 

Parce que souvent, on ne se rend pas compte de la chance que l’on a.

#2 Apprendre à rester silencieux

De nos jours, avec la place de plus en plus importante des réseaux sociaux, on a souvent envie de s’exprimer ou de débattre sur pas mal de sujets. 

Mais je pense qu’il n’est pas vraiment nécessaire de tout le temps s’exprimer, surtout sur des sujets ou des choses qui ne vont pas nous apporter grand chose. 

Souvent en débattant sur les réseaux sociaux, on se perd en commérage et au final, on finit par juste perdre notre temps. 

Ce sont souvent des actions qui nous mènent à ruminer et à retourner les conversations encore et encore dans notre tête.

Alors qu’en restant silencieux, on est plus à même de nous poser les bonnes questions et de prendre le temps de réfléchir. 

Cela va te permettre de penser à comment agir pour les choses qui te tiennent à cœur au lieu de juste parler encore et encore. 

Bien sûr, si tu es impliqué dans des causes importantes à tes yeux, alors tu as le droit de ne pas rester silencieux. 

Si le débat fait avancer les choses, alors participe mais en gardant à l’esprit que c’est inutile d’enrober ce que tu veux dire avec du blabla. 

Il vaut mieux dire beaucoup de choses en peu de mots, pour avoir un vrai impact et ne pas perdre de temps. 

Mais rester silencieux signifie aussi apprendre à écouter les autres.

Il y a moins de lien avec le fait de devenir fort mentalement, mais dans une relation il est parfois plus important d’apprendre à écouter que de discuter. 

Mine de rien, écouter c’est quelque chose de beaucoup plus difficile que de simplement entendre parce qu’il faut montrer à la personne en face de toi que tu as de l’empathie et que tu comprends ce qu’elle te raconte. 

#3 Ne pas trop s’attacher aux choses

Cela ne sert à rien de s’attacher aux choses et objets qui nous entourent. 

Toujours avec (ou à cause) des réseaux sociaux, on a tendance à vouloir tout immédiatement. 

Et on a surtout tendance à consommer de plus en plus

Les influenceurs poussent à l’achat de produits physiques avec des offres toujours plus alléchantes et des codes promo très intéressants. 

Cela nous pousse donc à toujours acheter plus de vêtements, de produits de beauté…

Mais ce consumérisme n’est pas forcément utile et il nous prend parfois un peu la tête. 

Ce n’est pas en ayant la dernière robe Zara ou les dernières sneakers à la mode que tu vas te sentir mieux et que tu auras plus confiance en toi.

C’est pour cette raison que je préfère ne pas trop m’encombrer d’objets au quotidien. 

On pourrait presque dire que je suis dans une démarche assez minimaliste car je limite mes achats et j’essaie surtout d’acheter des choses de qualité

Alors oui, ce sont des articles qui coûtent souvent deux à trois fois plus cher que dans de grandes enseignes connues telles que Zara ou H&M. 

Mais au moins, j’achète quelque chose qui me plaît, qui va durer dans le temps (plusieurs années souvent) et dont les personnes qui l’ont fabriqué ont été rémunérées correctement. 

Je pourrais également dire que derrière cela il y a des motivations écologiques, même si je ne suis pas dans une démarche avancée. 

Tout ce qu’il faut que tu retiennes, c’est qu’en encombrant moins tes placards et ton appart’, tu t’encombres beaucoup moins l’esprit et tu gardes de l’énergie pour les choses vraiment importantes.

Tu peux aussi faire du tri régulièrement en te demandant si ce que tu as en face de toi t’apporte encore quelque chose ou si tu l’utilises encore régulièrement. 

C’est valable pour les vêtements, les livres, mais aussi pour les personnes avec lesquelles tu as des relations tendues ou qui ne t’apportent plus rien. 

Mais au lieu de jeter les objets que tu ne veux plus, donne leur une seconde vie en les revendant ou en les donnant à des associations.

#4 Se lever même les jours difficiles

Il y a des jours où tu n’as vraiment pas envie de te lever. 

Tu veux juste rester sous ta couette et qu’on te laisse en paix. 

C’est souvent quand tu as mal dormi, que tu as un examen, que tu as la flemme ou simplement que tu redoutes un peu cette journée parce que tu as quelque chose d’important. 

Mais c’est dans ces jours-ci qu’il est encore plus important de réussir à te lever

Cela va te permettre de te prouver à toi-même que tu en es capable et que tu en as la force mentale. 

En le faisant, tu vas aussi te prouver que tu peux être capable de transformer cette journée qui te paraît nulle, stressante, en une assez bonne journée

Il suffit juste de t’en donner les moyens.

Une fois que la journée sera terminée et qu’elle se sera déroulée beaucoup mieux que ce que tu imaginais, tu auras un sentiment de fierté parce que tu auras réussi, même si c’était vraiment mal parti. 

Cela va aussi te permettre de cultiver un peu de positivisme qui te servira pour tous les autres jours où tu auras du mal à te lever et que tu n’es pas motivé.

Lire aussi : Comment arrêter d’être tout le temps fatigué ?

#5 Se ressourcer en pleine nature

Le calme de la nature est très apaisant pour l’esprit. 

C’est pour cette raison que j’essaie de mettre en place l’habitude d’aller me promener beaucoup plus souvent.

Même si j’habite en ville, il y a un parc près de chez moi et assez paradoxalement, il y a énormément d’endroits assez calmes. 

Par moment, on se croirait même perdus dans les bois tellement la végétation masquent les immeubles et bâtiments qui se trouvent autour. 

Et c’est souvent pendant ces promenades que je prends vraiment le temps de me reconnecter avec moi-même et avec la nature. 

Parce que depuis tout petit, j’ai vécu à la campagne donc je n’ai pas l’habitude de voir des rues bondées avec des klaxons et des camions de pompiers qui passent sans arrêt. 

J’ai donc besoin de retrouver ce calme, cette sérénité qu’il n’y a pas (ou peu) dans la ville. 

Et le seul moyen de le faire, c’est de trouver un petit bout de nature et de se rendre compte de toutes les sensations que cela nous apporte. 

Alors si un jour tu vas au parc de la Tête d’or, peut-être que tu croiseras un mec qui s’est arrêté en plein milieu d’une allée juste pour contempler ce qui l’entoure

(Ce mec, c’est moi évidemment.)

Il en profite pour sentir le vent et les rayons du soleil sur sa peau, pour se rendre compte de l’odeur des fleurs et des arbres qui l’entourent. 

Et peu importe si les autres lui jettent un regard un peu bizarre, il s’en fiche. 

Parce que son but à ce moment-là, c’est juste de profiter du moment présent et de ce que lui offre la nature.

C’est une bonne façon de s’apaiser et de revenir à la simplicité de vivre

#6 Parler de soi-même positivement

Ce n’est pas en parlant de toi négativement que tu vas faire avancer les choses. 

Cela va juste te faire reculer parce que tu n’auras plus envie d’agir vu que “ça ne sert à rien”. 

Va s’ensuivre un cercle vicieux qui va mêler procrastination, perte de son estime de soi, de sa confiance en soi, ras-le-bol…

Mais en commençant à parler de toi-même positivement, tu vas pouvoir régler une bonne partie de tous ces problèmes. 

Si tu t’encourages et que tu es fier de ce que tu fais, même si tu n’atteins pas forcément tes objectifs, tu vas devenir ton supporter n°1. 

Qu’il t’arrive quelque chose de difficile ou que tu rencontres un obstacle, tu dois toujours être là pour te soutenir parce que sinon personne ne pourra vraiment le faire à ta place. 

C’est souvent dans les moment où l’on a le plus besoin d’aide que l’on se retrouve seul et c’est donc à ce moment-là qu’être ton propre supporter va devenir une force colossale. 

Ce conseil est également valable pour tous les moments où tu parles aux autres de toi-même. 

Ne sois jamais déçu d’une de tes réalisations, d’une de tes expériences. 

Essaie de toujours voir les côtés positifs pour les mettre en avant et enfin arrêter de dénigrer ton travail sans t’en rendre compte. 

Au lieu de te dire que tu vas échouer, que tu es bon.ne à rien, répète-toi plutôt que tu peux réussir en te donnant les moyens et que tant que tu n’as pas essayé, tu n’as pas le droit de baisser les bras. 

C’est en te laissant une chance de réussir que, souvent, tu vas accomplir les meilleurs exploits !

#7 Rester curieux

Si tu ne fais pas l’effort d’être curieux, de t’intéresser aux choses et aux personnes qui t’entourent, alors tu vas louper plein de belles choses

C’est vraiment en restant curieux que tu vas pouvoir découvrir ta ville, de nouvelles personnes, mais aussi de nouvelles activités.

Contrairement à ce que l’on dit souvent, je ne pense pas que la curiosité soit un vilain défaut. 

Selon moi, c’est une très grande qualité si on s’en sert de la bonne manière. 

Être curieux, c’est rester humble parce qu’on ne connaît et on ne sait pas tout.

Il faut apprendre à mettre de côté les clichés ou les stéréotypes qu’on peut avoir pour se laisser la possibilité de découvrir le vrai visage d’une personne. 

Il ne faut pas avoir peur de se laisser surprendre parce que la majorité du temps, ce sera de bonnes surprises.

Mais rester curieux, c’est également une façon d’apprendre toujours plus de nouvelles choses. 

Comme le dit un de mes proverbes japonais préféré :

On commence à vieillir le jour où on arrête d’apprendre. 

C’est donc important de garder un état d’esprit ouvert, qui va te permettre d’apprendre, de te cultiver, que ce soit avec des vidéos, des livres, des podcasts, et surtout sur des sujets très variés. 

#8 Accepter ses responsabilités

Comme le dit l’oncle Ben dans Spider-Man (super rèf) :

Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités. 

Mais après réflexion, je dirais plutôt qu’une grande responsabilité est un grand pouvoir. 

Si tu choisis d’être responsable de tes problèmes, tu deviens la personne la mieux qualifiée pour les résoudre. 

Alors oui, au départ ça peut être difficile à accepter, de se voir comme la source du problème qui te tracasse.

Mais c’est seulement en faisant ce travail que tu te rendras compte que tu es plus à même de le résoudre et de trouver de nouvelles solutions. 

Une fois que tu auras fait cet effort, tu ne subiras plus tout ce qui t’arrive et qui peut très rapidement te démoraliser.

Par exemple, si tu as une mauvaise note et que tu rejettes la faute sur le prof et le sujet, alors tu n’arriveras pas à avancer. 

Alors que si tu sais que tu n’as pas assez travaillé, tu vas pouvoir résoudre ton problème beaucoup plus facilement en travaillant plus pour la fois suivante !

Pour t’aider, tu peux aller jeter un coup d’œil au plan d’action pour se relever rapidement d’un échec !

#9 Repérer ses faiblesses pour les transformer en forces

On a tous certaines faiblesses, certains points sur lesquels on est moins à l’aise.

Mais il ne faut pas en avoir peur et sans cesse les repousser. 

Parce qu’un jour, peut-être que cette faiblesse pourra t’empêcher de réussir ou te fermera la porte à une opportunité importante. 

Il est donc important de bien prendre conscience de tes faiblesses pour les transformer en forces qui vont t’aider à avancer. 

Parce que ce dont tu ne te rends pas encore compte, c’est que tu peux améliorer et travailler sur chacune de tes faiblesses pour qu’elles n’en soient plus. 

Si tu as du mal à t’exprimer à l’oral, alors entraîne-toi devant ton miroir, puis devant des amis. 

Ose prendre la parole en public pour devenir quelqu’un de plus à l’aise à l’oral et qui arrive à s’exprimer clairement.

Si tu as des lacunes dans certains domaines, travaille d’arrache pied pour les combler et presque devenir un expert. 

En faisant toutes ces actions, tu n’auras plus besoin de te préoccuper de cette faiblesse puisque ce n’en sera plus une. 

C’est également en te débarrassant d’une ou plusieurs faiblesses que tu arriveras à te sentir plus confiant.e, parce que tu auras moins ce sentiment de vulnérabilité qui t’envahissait avant une prise de parole ou quand on te parlait d’un sujet que tu ne maîtrisais pas.

#10 Ne pas craindre le changement

Parfois, le changement peut faire un peu peur.

Et c’est cette sensation de peur qui va t’empêcher d’avancer. 

Alors au lieu de toujours craindre le changement ou la nouveauté, il faut y rester ouvert. 

C’est souvent l’occasion d’avoir de nouvelles opportunités et d’apprendre de nouvelles choses. 

Il faut donc essayer de s’y adapter au lieu de sans cesse renoncer et abandonner au moindre signe de changement. 

Cette peur doit devenir un moteur, pour t’aider à transformer ces opportunités en succès.

De cette façon, tu vas reprendre confiance en toi, et tu te sentiras capable d’affronter n’importe quel nouveau changement. 

#11 Arrêter de se comparer aux autres

Depuis quelques années, on a tendance à encore plus se comparer aux autres qu’avant. 

C’est d’ailleurs sûrement dû aux réseaux sociaux

On trouve qu’on n’est pas assez bien habillé, qu’on n’a pas un appartement assez bien décoré, qu’on a moins de compétences qu’un tel…

Mais en plus de comparer notre physique ou nos possessions, on compare aussi de plus en plus souvent notre façon de vivre ou de penser

Au final, on est sans cesse en train d’analyser nos faits et gestes pour faire comme telle personne ou pour être meilleure qu’elle. 

Mais sur le long terme, se comparer aux autres peut devenir néfaste. 

Parce qu’on a souvent tendance à se comparer à des personnes qui sont “mieux que nous” ou qui sont “plus belles”, “plus cultivées”.

Ce comportement finit par être toxique parce que tu as l’impression que tu ne vaux plus rien.

Tu as l’impression d’être une personne banale

Sauf que tu ne t’en rends pas compte mais tout le monde a une vie assez banale. 

Les réseaux sociaux veulent nous faire croire qu’il faut être extraordinaire et avoir une vie bien remplie pour être heureux, mais ce n’est pas le cas.

Nous sommes tous uniques et c’est ce qui fait que nous sommes tous extraordinaires à notre façon. 

J’aimerais finir ce conseil avec une citation que j’adore :

Ne compare pas ton chapitre 1 au chapitre 20 d’une autre personne. 

On va tous à notre rythme et c’est normal !

#12 Ne pas avoir peur de prendre certains risques

Si tu restes tout le temps dans ta zone de confort, alors tu as peu de chances de progresser et de devenir plus fort mentalement. 

Il faut réussir à bousculer un peu son quotidien et à prendre certains risques. 

Si tu as quelque chose d’important à dire, exprime-toi sans penser à ce que les autres vont dire de toi. 

Si tu ne t’épanouis plus dans ce que tu fais, prends ton courage à deux mains et change de voie. 

Au départ tu rencontreras peut-être des obstacles, mais une fois que tu les auras surmonter, tu seras fier de toi et de ce que tu as accompli. 

Et surtout tu seras désormais heureux au quotidien de ce que tu fais. 

Même s’il y a une possibilité que tout échoue, tu ne pourras pas le savoir tant que tu ne t’es pas lancé, tant que tu n’as pas essayé. 

Dis toi que j’ai réfléchi pendant longtemps à lancer mon podcast

Sauf qu’un jour je me suis dit “Vas-y Robin, arrête d’attendre quelque chose qui n’arrivera jamais et achète le matériel dont tu as besoin”. 

Une fois le matériel reçu, je me suis lancé dans l’écriture et l’enregistrement du premier épisode et voici où ça m’a mené. 

J’ai maintenant un blog, un compte Instagram, un compte TikTok et une chaîne YouTube et au total cela rassemble des milliers de personnes qui suivent les conseils que j’essaie de transmettre.

Pour te le dire franchement, pour rien au monde je ne regrette d’avoir pris le risque de m’être lancé dans cette nouvelle aventure !

#13 Arrêter de vouloir faire plaisir à tout le monde

Ce que j’ai aussi appris en créant du contenu sur les réseaux, c’est que l’on ne peut pas faire plaisir à tout le monde. 

Certains aimeraient que je leur donne des conseils très précis par rapport à leur situation, certains aimeraient que je leur fasse de la publicité gratuitement…

Mais le problème, c’est que si je le fais pour une personne, alors je vais me retrouver obligé de le faire pour tous les suivants qui vont le demander. 

Et ça demande énormément de temps à chaque fois. 

Alors je préfère faire quelques déçus que de me prendre la tête pour des choses qui ne le méritent pas vraiment et de perdre des heures et des heures. 

Surtout qu’en voulant faire plaisir à tout le monde, on finit soit par ne faire plaisir à personne, soit à mettre en danger sa santé mentale. 

Alors apprends à dire non quand tu en ressens le besoin. 

Si des amis te proposent de sortir, tu es en droit de refuser si tu ne te sens pas dans un bon mood. 

Ils seront peut-être un peu déçus sur le moment, mais ils finiront par comprendre et tu les accompagneras la fois suivante. 

Arrêter de dire oui à tout, c’est prendre soin de soi et de sa santé mentale !

Conclusion

Je remercie toutes les personnes qui sont venues à bout de cet article. 

Je n’ai pas trop l’habitude de parler de sujets dans ce genre mais j’en ressentais comme le besoin, parce que moi aussi il y a quelques années j’avais besoin de devenir plus fort mentalement. 

Si tu vois d’autres conseils qui pourraient être ajoutés à cette liste, n’hésite pas à m’envoyer un petit mail ou un message sur Instagram. 

Je serais ravi de compléter cet article avec de nouveaux conseils !

Et puis si tu veux aller encore plus loin et recevoir encore plus de bons conseils, tu peux cliquer sur le bouton en-dessous pour t’inscrire à ma newsletter hebdomadaire. 

Elle est envoyée chaque dimanche et est là pour te remotiver pour la semaine à venir !

Rejoins la newsletter !🚀

✅ 5 Conseils pour en finir avec la procrastination

✅ Des astuces pour devenir encore plus productif

✅ Des citations inspirantes pour te motiver

✅ Des méthodes pour mieux étudier

✅ Aucun spam seulement de bons conseils d'étudiant à étudiants (+3000 inscrits)

Merci pour ta confiance et à tout de suite pour ton premier conseil !