Comment gérer ton énergie pendant la journée ?

Est-ce que ça t’arrive souvent de te retrouver en plein de milieu de ta journée avec plus aucune énergie ?

Le pire, c’est quand tu sais que tu as des tonnes de choses à faire le soir en rentrant mais que tu vas devoir procrastiner !

Ne t’inquiète pas, tu n’es pas seul dans ce cas.

Loin de là…

C’est quelque chose qui m’est arrivé très souvent pendant ma première année d’études sup’.

J’avais des tonnes de choses à réviser, mais la fatigue prenait souvent le dessus quand je rentrais.

Je me retrouvais donc à procrastiner encore et encore, jusqu’à ce que ce soit plus possible de repousser une nouvelle fois. 

Mais spoiler : ça ne m’arrive quasiment plus maintenant que j’ai trouvé les bons conseils à appliquer.

Lire aussi : Comment arrêter d’être tout le temps fatigué ?

#1 Avoir une organisation decrescendo

Je ne m’arrêterais jamais de le répéter :

Il est essentiel d’avoir une bonne organisation.

Ca va avoir de nombreuses répercussions positives sur ta vie au quotidien :

  • Tu te sens moins stressé parce que tu as moins de charge mentale à devoir tout retenir. Et surtout faire attention à ne rien oublier.
  • Tu es plus productif parce que tu sais à l’avance ce que tu dois faire.
  • Tu gagnes beaucoup de temps, que tu pourras consacrer à d’autres activités ou projets.
  • Tu peux voir ta progression sur les gros projets ou objectifs que tu as.
  • Tu dors mieux la nuit comme tu ne crains pas de te réveiller en sursaut en te souvenant d’un rendez-vous que tu as complètement oublié.

Et je suis sûr que la liste peut encore être très longue, mais tu vois bien que ça ne peut t’apporter du positif si c’est bien fait.

Sauf qu’on a tendance à ne pas prendre en compte un élément clé pour nous organiser : 

Notre énergie

Si tu prévois de faire toutes tes tâches importantes après ta journée de cours ou de travail, ça risque d’être assez compliqué.

Alors je sais que des fois, on n’a pas le choix et on est obligés de faire comme ça.

Mais quand c’est possible, essaie d’avancer un maximum de tes tâches dans la journée (pendant ta pause du midi ou dans les transports en commun si c’est possible).

Tout ça, en utilisant un système decrescendo.

Ça veut dire qu’il faut que tu commences par les tâches les plus difficiles et les plus importantes.

Comme ça, il ne te restera plus que des tâches simples et moins importantes à faire le soir, au moment où tu as le moins d’énergie.

Et si tu aimes bien travailler le soir, alors organise ta soirée de la même manière pour finir avec les tâches plus faciles quand tu commences à être un peu fatigué.

#2 Travailler pendant ses pics d’énergie

Pour optimiser et préserver ton énergie, il faut aussi savoir à quels moments tu es le plus efficace. 

Imagine que le matin tu te lèves avec ta barre d’énergie plus ou moins remplie selon la nuit que tu viens de passer.

Si tu es une personne qui aime travailler le matin, alors utilise au maximum ton énergie à ce moment-là parce que tu seras le plus efficace.

Du coup, ta barre d’énergie va énormément baisser le matin, mais ce n’est pas grave puisque le soir il ne te restera quasiment plus rien à faire (ou alors que des choses faciles).

Si tu aimes travailler le soir, alors ta barre d’énergie va se vider à un rythme assez lent le matin et l’après-midi. 

Une fois le soir venu, tu en auras encore assez pour travailler à fond jusqu’à ce que tu ailles dormir pour récupérer.

L’essentiel, c’est vraiment d’analyser à quel moment tu te sens le plus efficace dans ton travail.

Je sais que certains adorent travailler le soir parce qu’ils arrivent à se mettre dans une ambiance assez particulière, avec des lumières tamisées et des bruits d’ambiance.

D’autres préfèrent aller travailler à la BU dès l’ouverture à 8h pour profiter du calme avant la tempête et être tranquille pour le reste de la journée.

A toi de voir et de tester ce qui te correspond le mieux.

Pour te donner un exemple concret, en première année d’études sup je détestais travailler le soir en rentrant parce que j’étais crevé.

Mais je n’avais pas le temps de travailler le matin avant de partir en cours parce que je ne connaissais pas encore les routines matinales.

Donc j’ai trouvé une solution très simple :

Travailler pendant ma pause du midi.

Tous mes potes me trouvaient bizarre et ne comprenaient pas comment j’arrivais à travailler à ce moment-là de la journée.

Alors que pour moi c’était le moment idéal !

Et j’avais quasiment assez de temps pour faire tout ce que je voulais !

C’était donc assez rare que je travaille le soir et j’en profitais pour me reposer ou sortir un peu.

Pendant que tous mes potes étaient en train de travailler à fond comme ils ne l’avaient pas fait le midi.

#3 Faire attention au café et aux boissons énergisantes

Si tu as souvent des baisses d’énergie en plein milieu de journée, alors tu utilises peut-être des boissons pour te rebooster, comme le café ou les boissons énergisantes.

Le problème avec ces boissons, c’est que l’on peut vite devenir accro et ne plus pouvoir s’en passer.

Pour le café, on devient accro parce que ça va supprimer notre impression d’être fatigué.

Au début, on a besoin d’une seule tasse pour avoir cet effet.

Et au fur et à mesure que tu vas en consommer, tu auras besoin de plus en plus de tasses pour retrouver ce même effet parce que ton corps s’y sera habitué.

Mais à partir du moment où tu commences à boire plus de 3 ou 4 tasses par jour, tu as déjà atteint une ligne rouge.

C’est à partir de ce moment-là que ta consommation peut devenir néfaste pour la santé si elle s’ancre dans le long terme. 

Il faut plutôt essayer d’utiliser la caféine de façon stratégique.

Par exemple, si tu sais que tu as un coup de barre vers 14h, alors bois une tasse à ce moment-là.

Mais si tu te sens en pleine forme, alors tu n’es pas obligé de boire un café.

Concernant les boissons énergisantes, ton corps va vite devenir accro au sucre et (encore une fois) à la caféine

Parce que c’est ça qui te donne un boost d’énergie.

Il y a aussi d’autres principes actifs mais une des choses que tu peux retenir, c’est que ce n’est pas très bon pour ta santé sur le long terme.

Bien sûr, rien ne t’empêche d’en boire une fois de temps en temps, mais il ne faut pas que ça devienne une habitude.

Essaie plutôt de boire suffisamment d’eau dans ta journée pour bien rester hydrater et que ça ne soit pas une des raisons pour lesquelles tu as une baisse d’énergie.

#4 Faire des siestes productives / balades

Pour restaurer ton énergie en milieu ou en fin de journée, rien de mieux qu’une bonne petite sieste.

Et je ne rigole vraiment pas.

Dès que je me sens un peu fatigué, je préfère aller dormir 20 minutes et retourner travailler que de m’acharner devant mon ordinateur à faire quelque chose où je ne suis pas vraiment concentré.

L’idée des siestes productives, c’est vraiment de dormir pendant un laps de temps assez court (entre 15 et 30 minutes).

La plupart du temps, si tu en as vraiment besoin, ton corps va s’endormir en même pas quelques minutes et à ton réveil tu te sentiras beaucoup mieux.

Je vais pas te mentir, il m’arrive même de faire des siestes à la BU entre midi et deux pour être à fond pour mon après-midi de cours.

Mais si je vois que je n’ai pas assez de temps pour faire une sieste, ou que je ne me trouve pas dans un endroit adapté, j’opte plutôt pour une petite balade.

Ça me permet de prendre l’air tout en faisant bouger mon corps.

Au final, ma sensation de fatigue disparaît un peu et je peux repartir sur de meilleures bases pour le reste de la journée.

Je trouve que c’est un très bon substitut au café, même si l’effet n’est pas vraiment le même. 

Alors la prochaine fois que tu as un cours de 3 heures, profiter de la pause pour te dégourdir les jambes et reprendre quelques forces.

Tu te sentiras beaucoup mieux même si ton cours n’est pas très intéressant.

#5 Faire des pauses

Pour la majorité des gens, faire des pauses est perçu comme quelque chose de contre-productif.

Forcément quand une pause de 5 minutes se transforme en pause de 3 heures parce que tu ne peux plus t’arrêter de scroller sur TikTok, c’est contre-productif. 

Pour rendre tes pauses productives, il faut juste trouver une activité à faire qui ne va pas capter toute ton attention jusqu’à te faire oublier ce que tu faisais avant.

C’est pour ça que je te déconseille fortement de prendre ton téléphone à ce moment-là. 

Non seulement tu risques de ne pas voir le temps passer, mais une fois que tu seras de nouveau en train de travailler, une partie de ta concentration sera restée avec ton téléphone.

Parce que tu penseras aux vidéos que tu n’as pas eu le temps de voir, à la photo que tu n’as pas liké…

A la place, je te conseille plutôt de profiter de tes pauses pour :

  • T’étirer
  • Aller marcher un peu
  • Lire un livre
  • Écouter un podcast motivant
  • Faire une sieste productive
  • Manger un petit snack
  • Appeler un proche
  • Faire un peu de sport

La liste peut encore être longue, tant que ce sont des activités qui ne demandent pas trop d’énergie !

A toi de voir combien de temps dure ta pause et ce que tu as envie de faire à ce moment-là.

Concernant la durée des pauses, je te conseille de prendre 5 à 10 minutes de pause toutes les heures et de prendre une grande pause d’au moins 30 minutes toutes les 3 ou 4 heures.

Ce sont des durées indicatives, mais c’est ce qui va te permettre de rester productif sur la journée entière, tout en préservant ton énergie.

Bonus : Faire attention à son sommeil

Je place ce conseil en bonus parce que ce n’est pas une façon de gérer son énergie “pendant la journée” mais ça reste essentiel.

Si tu trouves que tu n’as pas suffisamment d’énergie, c’est peut-être que tu ne prends pas assez soin de ton sommeil.

C’est pourtant crucial pour être sûr d’être en forme !

Pour faire attention à son sommeil, il faut prendre en compte 3 choses :

  • Les horaires où tu te couches et auxquels tu te réveilles
  • La qualité de ton sommeil
  • Ce que tu fais avant de t’endormir

Il faut réussir à instaurer une sorte de routine qui va te permettre d’éliminer les écrans avant d’aller te coucher, d’avoir une meilleure qualité de sommeil et de dormir suffisamment (entre 7 et 8 heures par nuit).

Pour t’aider, tu peux aller voir l’article concernant les routines du soir.

Tu y trouveras de nombreuses clés pour t’aider à construire ta propre routine

Sinon, je te conseille simplement de te coucher et de te réveiller à des horaires fixes pour respecter ton rythme circadien.

C’est déjà un grand pas pour mieux dormir !

Conclusion

Tu as maintenant toutes les clés en main pour gérer ton énergie.

Evidemment, nous sommes tous uniques et nous avons donc tous des rythmes différents.

A toi de voir comment tu vas appliquer ces conseils dans ton quotidien pour qu’ils t’aident vraiment.

Pour aller encore plus loin, je te propose de t’inscrire à ma newsletter.

Elle te permettra de recevoir ta dose de motivation chaque dimanche et en cadeau, tu as accès à 5 conseils pour t’aider à lutter contre la procrastination.

N’attends plus et rejoins une communauté de personnes motivées pour progresser !

Rejoins la newsletter !🚀

✅ 5 Conseils pour en finir avec la procrastination

✅ Des astuces pour devenir encore plus productif

✅ Des citations inspirantes pour te motiver

✅ Des méthodes pour être plus efficace

✅ Aucun spam seulement de bons conseils ! (+5500 inscrits)

Merci pour ta confiance et à tout de suite pour ton premier conseil !